Après quelques soucis d’hébergement, le contenu du forum (images, parties, vidéos) est de nouveau disponible, encore désolé pour ses désagréments et merci encore pour votre compréhension.

    Effet de Saturation ?

    Partagez
    avatar

    LDL
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 1 Dan
    Niveau FFG : 1 Kyu
    Messages : 8228
    Points : 82172
    Mercis reçus : 828

    Effet de Saturation ?

    Message par LDL le Mar 24 Juil 2012 - 20:27

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]




    yo tout le monde,


    comment gerez vous l'effet de saturation ?
    J"aimerai bien savoir, connaitre les expériences les ressentiments et les méthodes perso des autres.



    Pour ma part, avant je jouais bcp, c'est-a-dire entre 8 a 12 parties par jour !
    Depuis que mon niveau a évolué, je me suis aperçu que javais pris de très mauvaises habitudes, venant surtout du fait que je jouais beaucoup,
    et bien souvent trop a la va vite. Du coup, j'ai changé de méthode, maintenant j'alterne systématiquement un jour étude des cours de go,
    (surtout par le biais de KGS+, fuseki, joseki, analyse de mes parties), l'autre jour : application et jouer des parties : peu, j'essaye de jouer moins, et mieux.

    Mais malheureusement, le phénomène de saturation vient quand même, moins mais quand même. Je le reconnais au moment ou je ne vois plus rien,
    ou je joue très vite et n'importe quoi, ou je me retrouve systématiquement a la fin des parties stupidement en me demandant ce que j'ai fait les 40 coups précédents,
    je m'énerve, je peste, et je me décourage...

    J"ai essaye plusieurs méthodes, mais pour que l'effet de saturation parte, c'est toujours très long, pour ma part il faut au moins 2 a 3 semaines au moins !
    avant que j'arrive a rejouer "normalement". Bizarrement, a chaque fois que je me retrouve après un effet de saturation,
    mon niveau a pratiquement monté tout le temps, et bien souvent je passe un rank quasiment de suite, mais j'arrive toujours pas a contrôler cet effet,
    comment faites vous, c'est comment pour vous ?



    .


    ------------------------------------------------------------------------------
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .. Fondateur du forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Spécialiste du cinéma Expressionniste Japonais [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Créateur de la Database des Événements Sociaux AC IV Black Flag
    .
    avatar

    Yunzi
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 12 Kyu
    Messages : 3988
    Points : 35438
    Mercis reçus : 460

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Yunzi le Mar 24 Juil 2012 - 21:25

    Je suis également très intéressé par les réponses apportées à ce questionnement qui est parfois le mien également. Bof
    avatar

    Catlois
    Chroniqueur
    Chroniqueur

    Niveau KGS : 13 Kyu
    Messages : 1325
    Points : 10862
    Mercis reçus : 212

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Catlois le Mar 24 Juil 2012 - 23:22

    Y a t-il un psychologue constructiviste (ou socio-constructiviste, on s'en contentera ^^) dans la salle ? Smile J'ai bien quelques amorces d'explications du phénomène de saturation mais ne sait pas comment (et si l'on peut)le "gérer"... Think


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Nous cesserons de nous battre comme des chiffonniers balourds. Nos parties seront plus aérées, plus libres, donc plus belles ; nous aurons des audaces timides ; nous apprendrons à jouer avec l'Autre comme on joue au poker, avec toute l'émotion du poker. Toute la passion du joueur, comme l'a décrit sa Légende, celle de la Dame de Pique, celle de la Défense Loujine...sera alors possible, avec cet ingrédient supplémentaire que l'émotion sera inextricablement liée, non au hasard, mais à un savoir, à l'utilisation chanceuse d'un savoir."  Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, Lusson, Perec et Roubaud, 1969
    avatar

    herissondu
    Membre GO.ON l 1K
    Membre GO.ON  l   1K

    Niveau KGS : 3 Dan
    Niveau FFG : 1 Dan
    Messages : 210
    Points : 0
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par herissondu le Mer 25 Juil 2012 - 1:10

    Pour ma part, depuis que j'ai commencé le go, il y a pas un jour où j'ai pas joué une partie, étudié une partie, fait des tsumegos ou quelque chose en rapport avec le go! Et je le vis bien Smile


    ------------------------------------------------------------------------------
    Il y a d'autres choses que le Go dans la vie, mais elles sont toutes gote ou valent moins de 10 points [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar

    LDL
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 1 Dan
    Niveau FFG : 1 Kyu
    Messages : 8228
    Points : 82172
    Mercis reçus : 828

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par LDL le Mer 25 Juil 2012 - 1:35

    .


    il y a bcp de joueurs qui jouent, puis arretent par lassitude, deinteret, ou parce que tout simplement plus le temps,
    ce qui a ete mon cas a plusieurs reprises, le go n'est tout d'un coup plus une priorité, d'autres centres d'interets le remplace,
    ou aussi parce que je vois que j'avance pas, c'est pas assez constructif, cela le fait je pense surtout pour ceux qui sont isolés,
    toi herissondu tu joues a la FFG dans les tounois, dans un club, donc c'est bien plus facile, mais tout le monde,
    je devrais même dire la majorité des personnes ne sont pas dans ce cas, bcp sont isolés, livres a eux-mêmes.


    .


    ------------------------------------------------------------------------------
    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] .. Fondateur du forum [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Spécialiste du cinéma Expressionniste Japonais [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Créateur de la Database des Événements Sociaux AC IV Black Flag
    .
    avatar

    Yunzi
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 12 Kyu
    Messages : 3988
    Points : 35438
    Mercis reçus : 460

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Yunzi le Mer 25 Juil 2012 - 7:11

    Tout à fait. Je pense que ce n'est pas la même chose lorsqu'on a la chance d'appartenir à un club, que celui-ci est d'accès facile, qu'il est ouvert et comprends des joueurs de tous niveaux et lorsque tu es seul devant ton PC et dont la seule émulation sont les copains du forum et de KGS par exemple. Wink
    avatar

    Lokix
    Membre GO.ON l 5K
    Membre GO.ON  l   5K

    Niveau KGS : 9 Kyu
    Messages : 131
    Points : 1374
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Lokix le Mer 25 Juil 2012 - 22:19

    Exactement Nico! J'ai n'ai quasiment pas toucher un goban depuis plusieurs mois (argh) et je joue juste sur KGS. Je n'ai rien contre le fait s'enchaîner 10 parties dans la journée si j'ai le temps mais je remarque quand meme que certaines de ces parties me frustrent plus qu'autre chose au bout d'un temps!

    Et a cause des vacances (en famille, loin de la civilisation et de la technologie), j'ai très peu joué pendant un moment. Les quelques deux ou trois parties que j'ai faites grace a l'ordi de ma gentille mamie m'ont parues beaucoup plus intéressantes! J'ai eu l'impression de faire de bonnes parties, c'était très bon moralement =)

    Résultats des courses, j'ai gagné des parties de 40 points contre des joueurs qui me laminaient d'autant avant cette période d'inactivité.

    J'en conclue qu'il faut parfois laisser "reposer" son go, faire autre chose pendant un temps (petit ou grand selon les gens). Laisser dormir ses neurones "go" probablement!
    avatar

    Catlois
    Chroniqueur
    Chroniqueur

    Niveau KGS : 13 Kyu
    Messages : 1325
    Points : 10862
    Mercis reçus : 212

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Catlois le Jeu 26 Juil 2012 - 4:13

    Laisser reposer son socle de d'informations acquises est en effet nécessaire, quelle qu'en soit le domaine, pour transformer des informations en compétences. C'est l'une des bases de l'apprentissage (et l'une des raisons pour laquelle tout cours appris la veille d'un exam' peut, à la limite, permettre de réussir mécaniquement son exam' mais pas de permettre une réutilisation ultérieure des informations - dans la vie pro par exemple, ce qui est plus problématique ^^).

    Ci-dessous le modèle universel de Albert Bandura des étapes de l'apprentissage (psychologue ayant travaillé sur la psychologie de l'apprentissage).

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

    L'effet de saturation se produit entre la période d'incompétence consciente (conscience de ses manques), durant laquelle des conflits psycho naissent à la suite de la quantité d'informations accumulées (par la lecture de livres, nbre de parties jouée, réflexions propres,...) et difficilement traitées par le cerveau - ces informations pouvant être convergentes, divergentes, voire contradictoires ou d'apparence contradictoires - et la période de "compétence consciente" (ou période de "renforcement" des compétences acquises), où le cerveau a fait le tri dans les informations pour les rendre opératoires, et donc susceptible d'actions par le sujet. L'amélioration des performances est donc réelle puisqu'elle traduit une acquisition des connaissances, et permet donc une accumulation d'informations nouvelles (ce qui explique que la relecture d'un ouvrage permet de comprendre les choses avec un regard neuf, plus averti, et donc pleinement critique). La frustration est également réelle lors de la période précédente puisque l'on sait que l'on joue mal (on a suffisamment étudié pour s'en rendre compte), mais on n'est pas encore en mesure de trouver les raisons de notre mauvais jeu pour en sortir une action correcte.

    Quant à la réponse à la question initiale de LDL, à savoir comment gérer cette période, comme je le disais, je ne sais pas s'il existe de solutions miracles. Personnellement, j'ai toujours fait avec (ce que l'on peut appeler communément "s'accrocher") en me disant que cela allait nécessairement passer à un moment (je ne parle pas tant du Go que dans d'autres domaines, où je suis bien plus compétent Smile ).

    Peut-être qu'il existe des solutions du côté de la PNL (programmation neuro-linguistique), des techniques de méditations, ou de l'hypnose, je n'en sais rien. J'en parlerai avec mes relations en psycho : peut être auront-ils une ébauche de méthode à suivre...

    Toujours est-il que, pour reprendre la réponse de LDL à Herissondu, il est vrai que le contexte d'apprentissage favorise pleinement ce que Bandura appelle dans son modèle les "attentes" (à savoir la croyance en la validité de ce que l'on fait et aux résultats que l'on peut en attendre). Dans un environnement solitaire, il faut arriver à s'autopersuader de notre réussite (ce qui est plus dur évidemment que lorsque des personnes sont là, en club, en tournoi, etc., pour nous soutenir). Sans "attentes" (avec des réflexions du genre "après tout, ce n'est qu'un jeu, j'ai mieux à faire"), autant envoyer valser le goban et aller au ciné, ce qui serait dommage (pas d'aller au ciné bien sûr Wink )

    Voilà, c'était ma minute de psychologie de comptoir Yep ; j'espère qu'elle aura été assez claire (et point trop fournie en grossiers contresens)

    (à suivre pour la réponse de mes potes)


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Nous cesserons de nous battre comme des chiffonniers balourds. Nos parties seront plus aérées, plus libres, donc plus belles ; nous aurons des audaces timides ; nous apprendrons à jouer avec l'Autre comme on joue au poker, avec toute l'émotion du poker. Toute la passion du joueur, comme l'a décrit sa Légende, celle de la Dame de Pique, celle de la Défense Loujine...sera alors possible, avec cet ingrédient supplémentaire que l'émotion sera inextricablement liée, non au hasard, mais à un savoir, à l'utilisation chanceuse d'un savoir."  Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, Lusson, Perec et Roubaud, 1969
    avatar

    Yunzi
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 12 Kyu
    Messages : 3988
    Points : 35438
    Mercis reçus : 460

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Yunzi le Jeu 26 Juil 2012 - 10:28

    Très intéressant. Et ce système cognitif fonctionne par cycle ? C'est à dire que lorsque tu te trouves dans la palier "compétence inconsciente", celui-ci s’arrête puis tu reviens au début du graphe car tu es à une nouvelle étape de ton apprentissage ?
    avatar

    Catlois
    Chroniqueur
    Chroniqueur

    Niveau KGS : 13 Kyu
    Messages : 1325
    Points : 10862
    Mercis reçus : 212

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Catlois le Jeu 26 Juil 2012 - 13:09

    Exactement(c'est pourquoi l'effet de palier se renouvelle à chaque fois). Edit :le processus ne "s'arrête" pas véritablement, c'est un peu plus souple que cela. Il se stabilise et continue à se renforcer en même temps que l'on acquiert de nouvelles connaissances (le renforcement des bases est permanent).

    Il existe également une autre étape que le modèle ne présente pas (car elle est un peu à part) : c'est la "maitrise" (après la compétence inconsciente). Celle-ci rend compte de la capacité à transmettre à un tiers les compétences acquises (une forme de compétence inconsciente consciente puisque, en plus de pouvoir réaliser l'action, on est capable de l'expliquer à d'autres). C'est un nouveau degrés d'abstraction cette fois-ci. Là encore, cette phase existe tout au long du processus d'apprentissage.

    Je me rends compte que j'ai oublié de mentionner un autre facteur du processus : le facteur "temps" de la transition incompétence/compétence (dépendant de nombreux paramètres à la fois physiologiques et environnementaux). Plus on avance en niveau de compétence, plus le facteur temps augmente (nous nous en rendons tous compte intuitivement mais cela a été formalisé scientifiquement).


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Nous cesserons de nous battre comme des chiffonniers balourds. Nos parties seront plus aérées, plus libres, donc plus belles ; nous aurons des audaces timides ; nous apprendrons à jouer avec l'Autre comme on joue au poker, avec toute l'émotion du poker. Toute la passion du joueur, comme l'a décrit sa Légende, celle de la Dame de Pique, celle de la Défense Loujine...sera alors possible, avec cet ingrédient supplémentaire que l'émotion sera inextricablement liée, non au hasard, mais à un savoir, à l'utilisation chanceuse d'un savoir."  Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, Lusson, Perec et Roubaud, 1969
    avatar

    YBmeliana.
    Membre GO.ON l 20K
    Membre GO.ON  l  20K

    Niveau KGS : 12 Kyu
    Messages : 11
    Points : 270
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par YBmeliana. le Dim 29 Juil 2012 - 19:59

    Bonjour,

    Je suis réellement contente que l'on puisse évoquer ce sujet. Ma propre expérience me démontre deux choses dont j'ai pris conscience : (vous allez en rire)

    1er) : j'ai resseni cette excitation d'intégrer ce nouveau jeu, puis j'ai commencé à m'y mettre en jouant des parties petits à petits et de plus en plus (les journées défilent).

    Puis vous faites le constat suivant : vous n'avanvez pas, vous perdez sur toutes les parties.

    Là est la prise de conscience, on est démoralisé, on a plus cet envie de jouer, on se sens nulle, imcompris, vous voyer les autres gravir les échelons et

    vous êtes là loin derrière eux dans le jeu.

    je dirais même que j'en rêvais les nuits, voir je faisais des cauchemars, je me retournais dans tous les sens en m'interrogant, en voulant abandonner

    mais une petite voix m'en disait le contraire.

    Cela a durer plusieurs nuits, des doutes, des angoisses et je vous laisse ressentir mes appréhensions. j'ai même eu peur d'en être "accro", pour vous dire

    J'ai mis un peu de distance en passant sur autre chose, le temps de faire une pause et de me ressourcer.

    2ème) Là le deuxième constat, je m'aperçois que j'ai appris des choses tout le long de cette période de transition. J'ai "acquis" certains réfléxes sur mon jeu, je suis moins stresser.

    Je ne dis pas que je ne ressent pas encore ses doutes, mais je suis plus sereine et cela s'en ressent sur mon jeu.

    Il m'apparait essentiel de faire des pauses, n'oublions pas que nous sommes seulement des êtres humains, nous ne pouvons pas être conditionné à faire une mono tâche. (jouer juste au go)

    Nos esprit a besoin de s'aérer afin d'être en mesure d'ingurgiter les flots d'informations que nous lui demandons d'enregistrer.

    Puis j'ajouterais un dernier point, prenons le temps de faire les apprentissages, pourquoi vouloir tout faire en un temps record.

    Hey, on doit d'abord penser à vivre tous ces instants présents pleinements, les jeux doivent rester un plaisir.

    Quelques soient son niveau, nous devons impérativement écouter notre corps. J'espère ne pas vous avoir décourager, mais je voulais partager mon vécu.

    J'aime jouer au Go, mais pas au point de rester cloitrer devant mon PC et de ne plus avoir de contact humain. Ceux qui arrivent à passer ces caps là, sont en générale entourer par leurs

    clubs.

    Voilà, une petite joueuse de Go, Méliana the Warrior


    ------------------------------------------------------------------------------
    Méliana [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
    avatar

    hakino
    Membre GO.ON l 20K
    Membre GO.ON  l  20K

    Niveau KGS : 9 Kyu
    Messages : 11
    Points : 170
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par hakino le Ven 24 Aoû 2012 - 16:26

    Moi j'ai ressenti ça quand j'ai vu que l'envi de m'améliorer prenais le pas sur tous le reste.

    Je me suis dit, " bah je m'améliore mais ça va donner quoi si au fond j'oublie que c'est que un jeu et que le but est de s'éclater "

    Ouais j'essaye de garder ça en tête, s'éclater avant tous !
    Parce qu'au fond je suis un compétiteur j'aime bien avoir des adversaires et les dépassé, mais bon, souvent j'en dégoûte plus d'un parce que j'ai certaines facilité et ça c'est souvent plus une malédiction qu'aure choses.
    Du point de vue de vos amis vous semblez inaccessible et c'est décourageant pour eux et voir vos amis se décourager c'est aussi décourageant pour vous.

    Mais pas seulement le pire c'est que dans cette envi de progression j'oublie tous y compris ce que je suis, pourquoi je suis la, j'oubli que je ne joue que parce que j'ai des amis avec qui jouer, et au final ce sont eux qui finissent par me reprocher de ne plus faire attention a rien d'être imbue de moi même.

    J'ai pas envi de ça...
    Alors comprendre comment l'on fonctionne et comment notre fonctionnement agit sur les autre c'est très important.
    Pour ça j'essaye de mettre mon coté "guerrier" de coté pour pas paraître quelqu'un de désagréable aux yeux de mes amis... c'est essentiel.

    Jouer au go c'est bien, progresser c'est mieux, oublier qui l'on est au passage c'est mal.

    J'ai eu cet effet de saturation quand je me suis rendu compte de tous ce que je viens de dire, je me suis rendu compte que j'était peut être allez trop loin.
    ( Surtout quand je me suis rendu compte que je rêvais de Goban la nuit C'était flippant... )

    Et je reconnais que ce qu'a dit catlois est surement vrai... bien que je pense que tous le monde ne fonctionne pas d'une manière identique, que c'est peut être vrai pour une majorité, mais il y a toujours certaines personne a apprendre de manière différente...

    Fin bref apprendre c'est bien, mais du moment qu'on oublie pas l'essentiel on peut pas saturé !

    avatar

    G361
    Membre GO.ON l 20K
    Membre GO.ON  l  20K

    Niveau KGS : 9 Kyu
    Messages : 10
    Points : 120
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par G361 le Ven 2 Nov 2012 - 19:03

    L'effet de saturation m'est arrivé une fois. Je pouvais tout de même jouer. Il a subsisté toutes les parties de la journée. Le lendemain, il avait disparu.


    ------------------------------------------------------------------------------
    * La position de la première pierre posée se détermine par celle de la dernière.*
    avatar

    yannibal
    Membre GO.ON l 10K
    Membre GO.ON  l  10K

    Niveau KGS : 4 Kyu
    Messages : 59
    Points : 641
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par yannibal le Sam 3 Nov 2012 - 20:22

    perso quand je sature je fais un break , ya rien de tel pour revenir l'esprit calme et clair Wink
    ca m'arrive souvent au poker et aussi au go bien sur !


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Pas de Moi, pas de problèmes"

    Jack Kornfield

    "Vous ne pouvez pas arreter les vagues, mais vous pouvez apprendre à surfer."

    Joseph Goldstein
    avatar

    Natth
    DONATEUR snow
    DONATEUR snow

    Niveau KGS : 19 Kyu
    Messages : 50
    Points : 661
    Mercis reçus : 1

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Natth le Sam 10 Nov 2012 - 1:18

    Pour ma part, la saturation vient quand je sais (ou crois savoir) qu'il y a un problème quelque part, mais que je ne sais pas comment le régler. Ma première réaction est "Je suis nuuuuuuulleeeeee, je laisse tomber" et je ne le fais pas . Du moins je ne le ferai plus. Mais mon niveau est encore bas et il y a sans doute des choses évidentes que je maîtrise mal. Du coup, cette auto-flagellation se produit régulièrement XD

    Bref, j'ai l'impression que certaines choses me bloquent et que je n'arrive pas encore à les surmonter. C'est tout à fait logique à mon niveau, mais peut-être est-ce un signe de blocage à un niveau plus élevé ? Je pose cette hypothèse en supposition, je ne suis pas capable de juger de sa valeur.

    J'ai l'impression que mon expérience est assez proche de celle de MélianaPDA, sauf que j'ai fait une pause très longue avant d'en arriver au cauchemar. Mais j'ai gardé dans un coin de ma tête l'envie de me relancer dans le jeu de Go, d'où ma présence ici aujourd'hui. Je connais les échecs, même si je n'éprouve pas l'envie d'y jouer en profondeur (ou d'y rejouer tout court). Au contraire, j'ai envie de bien savoir jouer au Go, c'est-à-dire de façon plus intéressante et plus travaillée. Ce n'est pas la question du "Je suis meilleure que l'autre", mais plutôt "Je vais découvrir de nouveaux côtés du jeu et arrêter de faire les erreurs les plus évidentes". Du coup, je ne pense pas avoir beaucoup répondu à la question.
    avatar

    kingwithou
    Membre GO.ON l 3D
    Membre GO.ON  l   3D

    Niveau KGS : 2 Kyu
    Messages : 1196
    Points : 18295
    Mercis reçus : 332

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par kingwithou le Sam 24 Nov 2012 - 1:31

    Quant à moi, je sature quand je perds trop... Normal.

    Du coup j'ai cherché les raisons de mes défaites, et généralement c'est soit que j'oublie des bases, soit que je ne suis pas à fond dans la partie (fatigue, manque de concentration, énervement suite à une erreur bête alors que la partie est encore largement à ma portée, ou juste parce que je joue pour passer le temps sans but précis).

    Du coup ma solution était d'arrêter de jouer quelques jours, de lire quelques cours pendant ce temps, d'essayer de trouver les erreurs dans mes dernières parties, et de retourner au combat.

    J'ai noté aussi qu'en écoutant une petite musique sympa avant la partie (suivant les goûts de chacun), pour moi du classique, ça m'aidait à me mettre dans le bon état d'esprit Smile

    Ca fait un moment que je n'ai appliqué aucun de ces principes... ça fait du bien de réfléchir à cette question ! Allez, à partir de lundi je joue sérieusement, et pas juste pour garder le rythme ^^


    ------------------------------------------------------------------------------

    KWaC
    avatar

    Catlois
    Chroniqueur
    Chroniqueur

    Niveau KGS : 13 Kyu
    Messages : 1325
    Points : 10862
    Mercis reçus : 212

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Catlois le Jeu 11 Avr 2013 - 23:06

    Petit up de ce sujet pour savoir si, parmi les nouveaux venus, vous avez une solution personnelle au problème évoqué...

    En gros, y a t-il un fin psychologue dans la salle ? Yep

    Je sais que je devais revenir avec une réponse de mes amis mais aucun d'eux n'a pu me fournir une solution satisfaisante (faute de s'être penché véritablement sur le problème)... Disant cela, me vient à l'esprit qu'une autre cause de l'effet de saturation pourrait peut-être provenir du mécanisme de "Burn-out"... Think Tiens, je vais me pencher dessus... ça vaut le coup parfois de remonter des topics Laughing

    C'est drôle Kingwithou car cette relation entre musique et activité (le jeu en l'occurrence) est un sujet de chronique qui trotte dans ma tête depuis pas mal de temps mais qui reste malheureusement en attente... ça demande un gros travail de recherche : là encore, si une personne a déjà réfléchi au sujet qu'il n'hésite pas à se manifester Wink


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Nous cesserons de nous battre comme des chiffonniers balourds. Nos parties seront plus aérées, plus libres, donc plus belles ; nous aurons des audaces timides ; nous apprendrons à jouer avec l'Autre comme on joue au poker, avec toute l'émotion du poker. Toute la passion du joueur, comme l'a décrit sa Légende, celle de la Dame de Pique, celle de la Défense Loujine...sera alors possible, avec cet ingrédient supplémentaire que l'émotion sera inextricablement liée, non au hasard, mais à un savoir, à l'utilisation chanceuse d'un savoir."  Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, Lusson, Perec et Roubaud, 1969
    avatar

    Jyka
    Membre GO.ON l 10K
    Membre GO.ON  l  10K

    Niveau KGS : 3 Kyu
    Messages : 64
    Points : 1056
    Mercis reçus : 0

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Jyka le Jeu 11 Avr 2013 - 23:13

    Pour ma part, j'ai arreter pendant 4 ans, avant de m'y remettre.

    Quand je sature, je regarde des parties, je joue de la guitare, je viens causé ici ou sur life19*19, je fais des tésujis/tsumego ...

    enfin plein de trucs quoi Smile

    Enfin, je pense que que pour pas saturer, l'essentiel de divertir au mieux son esprit, ne pas rester focaliser sur un objectif, jouer pour se faire plaisir
    avatar

    Akalamiam
    Membre GO.ON l 5K
    Membre GO.ON  l   5K

    Niveau KGS : 20 Kyu
    Niveau FFG : 15 Kyu
    Messages : 138
    Points : 1711
    Mercis reçus : 1

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Akalamiam le Jeu 11 Avr 2013 - 23:39

    Je joue pas depuis assez longtemps au Go pour témoigner sur cet effet de saturation pour le Go, par contre ça m’aie déjà arrivé pour deux des choses (entre autres) les plus présentes (et importantes) dans ma vie : les maths et la basse. Ras le bol des chiffres, formules, matrices et autres dans tous les sens; ras le bol de pas avoir de groupe, de pas savoir quoi jouer, de se retrouver comme une andouille avec sa basse entre les mains et rien en tirer.

    Et cet effet de saturation s'est dissipé plus ou moins de la même manière : en découvrant de nouvelles choses.
    Pour les maths, ça a été un (plusieurs en fait) bouquins, entre autre sur le programme de mon futur master; pour la basse la découverte d'autres groupes et de titres qui m'ont donné envie de jouer, entrecoupé de petites pauses de 2-3 semaines sans jouer (volontairement ou non).

    J'essaye de me projeter ça pour le Go, et je me dis ceci : pourquoi pas redécouvrir le Go ? Tenter de nouveaux coups que l'on ne joue pas d'habitude, essayer de changer de stratégie globale (habitué à jouer influence ? On passe en territoire. Trop defensif ? On pousse un peu plus l'attaque), faire des tesujis et tsumego pour ceux qui n'en font pas souvent, étudier des parties de joueurs que l'on ne connais pas, pourquoi pas donner des cours pour les plus expérimentés, et certainement d'autres choses qui m'échappent. Et faire quelques pauses (pas trop longues pour le Go je pense tout de même).
    Je suis pas psy, mais je pense que l'être humain est conduit par l'envie de découvrir et d'apprendre. Si rien ne nous parait plus nouveau, on se lasse, mais on continue "par habitude", et on fini par atteindre le point de saturation.

    Et le dernier truc, certains l'ont plus ou moins mentionné au dessus il me semble, et c'est quelque chose que je ressens beaucoup : jouer sur un vrai Goban.
    Ça parait rien, mais personnellement, je joue "mieux" sur un vrai goban, avec les pierres entre les mains, la sensation quand on les pose etc.
    L'idéal serait au pire de poser les pierres sur un goban quand on joue sur KGS, le soucis vient du fait que ça peut faire perdre du temps.
    Je me demande si certains sont comme moi, peut être suis-je très "matérialiste" ? (Je sais pas si c'est le mot adéquat..)

    Bref voilà mon avis, même si je ne joue au Go que depuis peu, j'essaye de m'imaginer ce qui pourrait se passer par rapport à ce que je connais.
    avatar

    Torpill
    Membre GO.ON l 15K
    Membre GO.ON  l  15K

    Niveau KGS : 2 Dan
    Niveau FFG : 3 Kyu
    Messages : 41
    Points : 451
    Mercis reçus : 10

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Torpill le Ven 12 Avr 2013 - 0:31

    Je vais essayer d'apporter mon point de vue au problème...
    J'ai connu ces problèmes de saturation, pas au go, mais aux échecs. Des périodes comme ça, où rien ne va, où je n'arrive pas à jouer correctement, en blitz sur internet comme en tournoi. Ce problème, je l'ai résolu en découvrant un autre jeu, le go! Je peux pas expliquer exactement, mais c'est sans doute le fait de faire une pause, de concentrer mon esprit sur autre chose qui m'a permis se résoudre ce problème.

    Akalamiam ton analyse m'a l'air très pertinante, mais la seule solution que j'ai réussi à adopter c'est la pause, une autre approche du sujet m'a l'air moins convaincante (notamment pour le go : j'ai un style de jeu, et j'ai beaucoup de mal à me forcer à jouer autrement. Pour les maths j'en suis à un seuil de saturation éxtrême en ce moment, concours obligent... Et la encore une pause après les concours sera la bienvenue).

    Akalamiam a écrit:Et le dernier truc, certains l'ont plus ou moins mentionné au dessus il me semble, et c'est quelque chose que je ressens beaucoup : jouer sur un vrai Goban.
    Ça parait rien, mais personnellement, je joue "mieux" sur un vrai goban, avec les pierres entre les mains, la sensation quand on les pose etc.
    L'idéal serait au pire de poser les pierres sur un goban quand on joue sur KGS, le soucis vient du fait que ça peut faire perdre du temps.
    Je me demande si certains sont comme moi, peut être suis-je très "matérialiste" ? (Je sais pas si c'est le mot adéquat..)

    Sur ce point je te rejoins, j'ai commencé à ressentir il y a peu un désinterêt sur KGS, je n'arrivais plus à regarder des parties de pro commentées en ligne, mais une solution m'est apparue un peu par hasard, des commentaires de parties sur youtube, mais faites depuis un vrai goban. Rien que ça m'a permis de me "dépayser" de l'environnement KGS, et m'a redonné envie de jouer (en plus les commentaires sont instructifs).

    Sinon pour redonner l'envie de jouer au go, on peut toujours relir les Hikaru, ça donne envie directement de poser des pierres sur un goban Great

    Pour résoudre la saturation, je pense qu'il faut avoir plusieurs passions dans la vie, et "jongler" avec en fonction des humeurs (pour ma part, entre le cinéma, les échecs, le go, les maths et les mangas, j'ai de quoi changer d'air Laughing ) , et donc faire une pause avec l'activité en question (ou une mise à l'écart relative).

    Voila j'éspère avoir été assez clair, et avoir éclairci un peu ce sujet très interessant.


    ------------------------------------------------------------------------------
    "The rules of go are so elegant, organic, and rigorously logical that if intelligent life forms exist elsewhere in the universe, they almost certainly play go. "
    Emmanuel Lasker, champion du monde d'échecs de 1894 à 1921

    "I might lose these two stones. I might lose this game. But still I can't let white do this!"
    Haylee
    avatar

    Titi
    Membre GO.ON l 10K
    Membre GO.ON  l  10K

    Niveau KGS : 6 Kyu
    Messages : 53
    Points : 535
    Mercis reçus : 1

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Titi le Ven 12 Avr 2013 - 5:44

    Je voulais apporter mon petit commentaire aussi mais une phrase du message précédent à quasiment tout résumée selon moi:

    "Pour résoudre la saturation, je pense qu'il faut avoir plusieurs passions dans la vie, et "jongler" avec en fonction des humeurs "

    Donc pareil quand je sature, je fais autre chose. Du sport, je re-mate des anime, lis des manga (comme dit précédemment relire Hikaru No Go c'est radical XD), je sors avec des amis et plein d'autres choses :-)


    avatar

    invité
    Membre GO.ON l 1K
    Membre GO.ON  l   1K

    Messages : 346
    Points : 1354
    Mercis reçus : 11

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par invité le Ven 12 Avr 2013 - 11:31

    Bonjour à tous, je viens aussi donner mon expérience de tout ça, comme je joue depuis plus de 5 ans j'ai pas mal de choses à dire je pense ^^

    Alors, moi ce phénomène de saturation je l'ai déjà eu aussi plusieurs fois et quand je réfléchie à la raison je pense qu'il y a même des niveaux.

    Par exemple, avant je devais m'arrêter de jouer au Go car je pensais justement être en saturation et je l'étais _Oui_ mais d'où venais cette saturation et qu'est ce qui faisait que quand je revenais jouer je progressais ? Je pense qu'il y a un temps d'incubation pour l'intégration des informations reçues et des techniques apprises, mais pas seulement ! Dans les pauses que j'ai eues faites, je me souviens mettre arrêté peut être 3 4 fois en tout et sur des durées plus ou moins longues, 4-5 mois étant la plus longue.

    Pour parler des autres raisons maintenant, j'aimerai dire que je vois toujours le Go comme quelque chose d'extrêmement vaste et je dis souvent que j'ai autant progressé de manière "vertical" qu'"horizontal", ce qui fait que je suis (mon ressentie personnel) seulement 1er dan en 5ans. Aujourd'hui je pense que je ne m'arrêterai plus jamais comme à l'époque où je faisais des pauses, car j'ai compris que le Go était un puits de connaissances techniques autant que psychologique (et philosophique pour ma part) !

    Aujourd'hui j'ai un autre problème que cette saturation, c'est l'envie de gagner une partie (de Go ^^), eh bien oui, car si on n'a pas envie de gagner et qu'on joue ... et bien on ne joue pas son Go (son style de jeu au Go) ! Du coup cela m'arrive parfois de pratiquer la méditation avant certaines parties pour pouvoir un peu lâcher prise sur tout ce qui m'entoure dans ma vie et cela me permet d'atteindre mon vrai jeu, après cela, que je gagne ou perde j'en retire autant de joie que d'apprentissage.

    Je pourrai parler du Go de cette manière des journées voir des semaines entières, mais pour le moment je vais terminer ici ^^
    avatar

    Catlois
    Chroniqueur
    Chroniqueur

    Niveau KGS : 13 Kyu
    Messages : 1325
    Points : 10862
    Mercis reçus : 212

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Catlois le Sam 13 Avr 2013 - 1:00

    En fait, à la lecture de vos commentaires, je m'aperçois qu'il faut en fait distinguer deux états dans cet "effet de saturation" (peut-être plus mais pour le moment, je n'en vois que deux Wink) :

    La frustration consciente due à son incapacité présente à atteindre son objectif : en ce sens, on retrouve tous les éléments des théories de l'apprentissage déjà cités par plusieurs d'entre vous, avec :

    - la nécessaire période d'incubation et d'assimilation des informations acquises ;

    - les étapes naturelles de cette acquisition (avec la sensation que l'on joue mal sans trop savoir pourquoi, le sentiment que les coups joués ne sont pas en adéquation avec ce que l'on s'imagine, grâce à notre travail personnel, comme étant les bons coups dans telle ou telle situation,...) ;

    - et enfin ce que l'on considère comme un "déclic" lors du renforcement de l'acquisition de ces informations pour en acquérir de nouvelles (en ce sens, changer de jeu, d'activités pendant ces périodes transitoires permet la réorganisation du trop plein d'informations pour repartir sur un socle de connaissance solide) ;

    Le trop plein émotionnel en raison de l'attachement à un objectif déraisonnable : en se penchant sur certaines des causes du "burnout", les psychologues et psychiatres ont mis en évidence un phénomène vieux comme l'humanité, mais non formalisé alors, qui est celui de la dépression passagère lorsque l'objet de son attachement émotionnel ne répond pas (pour de multiples facteurs) comme on souhaiterait qu'il le fasse (en l'occurrence, une meilleure progression au jeu de go, une meilleure lecture, un manque de temps,...). Selon la définition de Freudenberger (ayant mis au jour cet état) et Richelson, le « burnout » est : « Un état de fatigue chronique, de dépression et de frustration apporté par la dévotion à une cause, un mode de vie, ou une relation, qui échoue à produire les récompenses attendues et conduit en fin de compte à diminuer l’implication et l’accomplissement du travail. »

    A la lecture des commentaires, on voit bien comment l'état émotionnel se déporte du "mon action de jeu est mauvaise" en raison de telle ou telle lacune technique identifiable (constat objectif) à une dévalorisation de soi ("je suis nulle", "les autres sont meilleurs que moi", "je ne comprendrai jamais", "ce n'est pas fait pour moi", etc.) (constat subjectif). D’ailleurs, c’est amusant Kingwithou mais tu nous as décrit presque tous les symptômes de ce trouble psycho-social : fatigue, déficit de concentration, manque de motivation, insomnie et irritabilité (Strike !!! Yep).

    Ces étapes du "burnout" furent d'ailleurs évaluées au départ dans les professions où l'engagement personnel (tant intellectuel que psychique) était le plus fort (médecins, travailleurs sociaux, avocats...) avant d'être généralisé à toutes les autres professions. Dans ces cas, plusieurs facteurs pouvaient induire un tel état : un trop fort attachement émotionnel à l'objet de son affection/de son travail (le jeu prend toute la place, le sentiment d'addiction,...), la recherche constante d'un objectif déraisonnable, à savoir impossible à atteindre au regard des moyens/compétences disponibles, ("pourquoi je ne joue pas comme un joueur Dan avec toute les parties et livres que je me suis envoyé ?"), tellement difficile à atteindre que l’on en oublie l’objectif initial : se divertir et progresser pour y trouver du plaisir (en cela, relire Hikaru no Go – comme Titi -, s’intéresser à la culture autour du go – comme Kingwithou ou moi-même, retrouver un certain niveau d’abstraction par rapport au jeu – « redécouvrir le Go », comme le dit Akalamiam -, méditer pour se recentrer sur les raisons pour lesquelles on joue au Go – comme ThérapieGo -, etc. sont de bons éléments pour se repositionner par rapport à un objectif directement atteignable – et là aussi, jouer sur un vrai goban, de par son caractère matériel, pousse à une appréhension plus distanciée du jeu et donc plus « froide »).

    En bref, l’effet de saturation ne se combattrait jamais mieux que par un plus grand détachement émotionnel (quel qu’en soit la méthode). Nous pourrions appeler ça le « paradoxe du joueur de go » : atteindre un état de passionné dépassionné…

    « Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde » (Bouddha)

    Jap




    Dernière édition par Catlois le Mer 17 Avr 2013 - 1:06, édité 1 fois


    ------------------------------------------------------------------------------
    "Nous cesserons de nous battre comme des chiffonniers balourds. Nos parties seront plus aérées, plus libres, donc plus belles ; nous aurons des audaces timides ; nous apprendrons à jouer avec l'Autre comme on joue au poker, avec toute l'émotion du poker. Toute la passion du joueur, comme l'a décrit sa Légende, celle de la Dame de Pique, celle de la Défense Loujine...sera alors possible, avec cet ingrédient supplémentaire que l'émotion sera inextricablement liée, non au hasard, mais à un savoir, à l'utilisation chanceuse d'un savoir."  Petit traité invitant à la découverte de l'art subtil du go, Lusson, Perec et Roubaud, 1969
    avatar

    Yunzi
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 12 Kyu
    Messages : 3988
    Points : 35438
    Mercis reçus : 460

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Yunzi le Sam 13 Avr 2013 - 7:56

    Et bien je crois me retrouver sur beaucoup de points dans ce que tu viens d’écrire. Très intéressant. Jap
    avatar

    invité
    Membre GO.ON l 1K
    Membre GO.ON  l   1K

    Messages : 346
    Points : 1354
    Mercis reçus : 11

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par invité le Sam 13 Avr 2013 - 10:47

    Vraiment super intéressant la synthèse que tu viens de faire Catlois, j'ai même envie de l'écrire sur une feuille et ne jamais la perdre de ma vie tellement ça me semble perspicace et si bien dit. Merci pour ton travail de recherche Clap

    Contenu sponsorisé

    Re: Effet de Saturation ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Oct 2017 - 23:46