Après quelques soucis d’hébergement, le contenu du forum (images, parties, vidéos) est de nouveau disponible, encore désolé pour ses désagréments et merci encore pour votre compréhension.

    un article à lire et à méditer

    Partagez
    avatar

    sebastieng
    Membre GO.ON l 20K
    Membre GO.ON  l  20K

    Niveau KGS : 20 Kyu
    Messages : 10
    Points : 95
    Mercis reçus : 0

    A Commenter un article à lire et à méditer

    Message par sebastieng le Lun 16 Avr 2018 - 20:07

    [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

    À 11 ans, Diego Armando Luciano Cortès a quitté ses parents et son pays, le Mexique, pour venir s’entraîner pendant un an au jeu de go, en Corée du Sud, où sont formés les meilleurs joueurs du monde. Il passe ses journées à aiguiser ses tactiques dans une académie internationale. 1jour1actu a rencontré ce jeune Mexicain. Depuis le mois d’octobre, Diego vit à Séoul en Corée du Sud. Là-bas, il a intégré une académie pour devenir un grand champion de jeu de go.  À l'âge où un garçon rêve de devenir footballeur ou joueur de tennis professionnel, Diego, lui, rêve de devenir « un champion de go ». D'origine chinoise, ce jeu consiste à encercler des territoires et des prisonniers avec des pierres blanches et noires : « J'ai découvert le jeu de go lorsque j'avais 6 ans, grâce à un ami. J'ai tout de suite aimé ce jeu ! Puis j'ai rapidement progressé pour devenir le meilleur joueur de mon pays, tous âges confondus, raconte le Mexicain Diego Armando Luciano Cortès, 12 ans en mai prochain. Dans mon pays, il y a seulement 50 joueurs. Être le meilleur m'a permis de venir étudier, pendant un an, à l'académie de Kiba. » Diego s’entraîne du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h Au Mexique, Diego est le meilleur joueur de go. Ce jeu consiste à encercler des territoires et des prisonniers avec des pierres blanches et noires. Diego est interne dans cette académie depuis le mois d'octobre, avec d'autres joueurs de go, plus ou moins jeunes, venus eux aussi du monde entier. Comme il vit loin de ses parents, une tutrice s'occupe de lui. Du lundi au vendredi, de 9 à 18 h, il s'entraîne. Le samedi, Diego joue au football l'après-midi, c'est sa récréation ! Car, le samedi matin, il a souvent des cours de go. « Avant et après les cours de go, j'ai école par correspondance. Si j'ai besoin d'aide pour mes devoirs, je contacte ma maman sur Skype. À chaque fois que je coupe la communication, je suis très triste… de plus en plus, même… » Entre ses devoirs et ses cours sur un plateau de bois appelé « goban », Diego n'a plus de vie d'enfant : « Parfois, j'aimerais bien regarder un peu la télévision ou aller jouer avec d'autres enfants. Mais, ce n'est pas possible. Si je veux réussir, je dois travailler, même parfois le dimanche. Quand j'ai un peu de temps libre, je me repose. Réfléchir et jouer autant me fatigue beaucoup la tête. » Diego apprend aussi le coréen Depuis son arrivée à Séoul, la capitale de la Corée du Sud, Diego prend aussi des cours de coréen, le mardi et le jeudi soir, avec des adultes. Il est devenu leur mascotte mais, surtout, le meilleur de leur classe : « Pour mieux échanger avec mes professeurs de go, tous Coréens, le mieux est d'apprendre leur langue, explique le jeune champion, qui parle déjà espagnol, sa langue maternelle, et aussi anglais. Le coréen est facile à écrire, à lire et à parler, mais très difficile à comprendre. » Après 6 mois à Séoul, le rêve de Diego semble fondre : « Je ne suis plus sûr de pouvoir devenir, un jour, un très grand joueur de jeu de go. Maintenant, j'aimerais simplement devenir professeur au Mexique, pour partager cette passion avec d'autres jeunes.

    À Séoul (Corée du Sud), Sophie Greuil

    avatar

    Fenring
    Administrateur
    Administrateur

    Niveau KGS : 2 Kyu
    Messages : 1511
    Points : 9298
    Mercis reçus : 340

    A Commenter Re: un article à lire et à méditer

    Message par Fenring le Mar 17 Avr 2018 - 21:44

    Intéressant, après guère étonné qu'il se rende comte que ça va être difficile pour lui de devenir un " très grand joueur".
    Mais je trouve ça bien que la KIBA(la fédération coréenne) participe autant à la promotion du go dans le monde.

    A noter qu'en france, les meilleurs jeunes ont aussi eu l'occasion de faire des stages d'été en Corée du Sud via l'équipe de france jeunes(en 2015 et 2016 en tout cas)


    ------------------------------------------------------------------------------
    L'intelligence,c'est comme les parachutes,quand on en a pas on s'écrase. Desproges
    avatar

    Natth
    DONATEUR snow
    DONATEUR snow

    Niveau KGS : 18 Kyu
    Messages : 51
    Points : 662
    Mercis reçus : 1

    A Commenter Re: un article à lire et à méditer

    Message par Natth le Jeu 10 Mai 2018 - 18:36

    J'ai trouvé cet article instructif, je ne savais que la Corée offrait ce type d'opportunités aux jeunes joueurs d'origine étrangère. J'espère que ce jeune garçon pourra continuer à s'impliquer dans le go à l'âge adulte, même s'il n'atteint pas son rêve.

    Contenu sponsorisé

    A Commenter Re: un article à lire et à méditer

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 18 Juil 2018 - 7:44